Le Luthier


2012 Federico Cesarini devient maître luthier-archetier et artisan de violons en Italie, à l'école «Spataffi» de Gubbio. Il ouvre son propre atelier en janvier 2012.

2012 Il devient la même année luthier électrique, et a bénéficié de l'enseignement du maître luthier «Ildebrando Minelli».".

2012 Les institutions italiennes certifient que la Liuteria Cesarini est en possession de tous les outils et compétences artistiques et artisanales pour la construction, et que le travail respecte la tradition de la construction artisanale et n'inclut pas des produits de qualité moyenne, ni de matériaux pauvres, à la réalisation de ses travaux.

2013 Il fait le stage de maitre dirigé par l'archetier Jean Grunnberger à Angers, pour acquérir le niveau «réparation d'Archets niveau 1-2».

2015 Interview avec Luthier Cesarini by Paola Mannocci.

Federico n'a rien à voir avec Stéphane, le luthier sombre du film "Un Coeur en hiver" par le maître français Claude Sautet, magistralement joué par Daniel Auteuil. Federico Cesarini est un jeune luthier, n'est pas désillusionné par la vie, n'a pas les attitudes misanthrope et son laboratoire – qui est à perugia- n'est pas un sanctuaire consacré au passé. Dans la "lutherie Cesarini" coexistent en harmonie, des violons, des archets, des basses électriques, guitares anciennes, guitares électriques et mandolines sicilienne de gamme '800. C'est l'atelier d'un artiste qui vit sa passion, la musique, dans toutes ses expressions, anciennes et modernes. Parce que la passion n'a pas de barrières, même les plus terrestres.

Read

Federico n'a rien à voir avec Stéphane, le luthier sombre du film "Un Coeur en hiver" par le maître français Claude Sautet, magistralement joué par Daniel Auteuil. Federico Cesarini est un jeune luthier, n'est pas désillusionné par la vie, n'a pas les attitudes misanthrope et son laboratoire – qui est à perugia- n'est pas un sanctuaire consacré au passé. Dans la "lutherie Cesarini" coexistent en harmonie, des violons, des archets, des basses électriques, guitares anciennes, guitares électriques et mandolines sicilienne de gamme '800. C'est l'atelier d'un artiste qui vit sa passion, la musique, dans toutes ses expressions, anciennes et modernes. Parce que la passion n'a pas de barrières, même les plus terrestres. "Pour être honnête, je préfère la définition de l'artisan. Je considère que mon travail est de l'artisanat . Rejeté, l'accent de certains collègues qui se disent artistes."

Et voila, même grandiloquence Stéphane-Auteuil est déposé. Puisque nous ne possédons pas le quartier de Crémone, la ville de Stradivari, dont les rues sont peuplées de boutiques de luthiers, tu peux nous dire comment ta passion pour l'art de la lutherie? "De l'amour pour la musique. Tout simplement. Avant d'être un luthier, je suis un guitariste et j'ai aussi étudié piano et le violon. Donc suis depuis un certain temps dans le monde des sept notes. J'ai également hérité de mon père, de son amour pour le travail du bois et du métal. Ces passions conjointes depuis que je compris que je pouvais créer mes propres instruments de musique, sur mes besoins et déterminants de la qualité finale de mon son ".

Mais vous ne vous êtes pas limité guitares de construction ou basses pour vous-même. Votre carte de visite indique «Federico Cesarini, archetier et Luthier". Comme vous atteignez cette qualification? Quelle a été ta formation ? Après avoir terminé mes études au lycée, je suis allé à l'école" Guerriero Spataffi ", l'école de fabrication de violon à Gubbio, sous la direction du maestro Ildebrando Minelli. En plus de l'étude de physique acoustique du son, la chimie des matériaux j'ai appris les secrets des matériaux, la construction du violon et d'autres instruments à cordes frottées et pincées (guitares, basses.). Un stage en France, l'école du maître Jean Grunberger (membre d'ALADFI), m'a permis de me spécialiser sur le maintien et la réparation des archets."

L'atelier Cesarini est opérationnel seulement depuis 2012, mais est déjà en plein boum. Quel travail vous est demandé le plus souvent ? "Le travail de base de configuration des guitares, des violons. Et bien sûr la construction de violons, guitares, basse, acoustiques et électriques. Mais c'est la conception et la phase de construction d'un outil que je préfère, parce que plus engageant qu'une intervention de réparateur. Au moment de la rencontre, en fait, il est créé en accord avec le musicien. Le but commun est de réaliser la qualité du son la plus haute, qui doit répondre aux besoins personnels du client. J'établis une sorte de partenariat pour des travaux en cours devenant continuels: les tests et les goûts du musiciens sont importants, ils peuvent intervenir dans le processus , pour changer des choses."

Combien de temps faut-il pour faire un violon ? "Environ deux mois. Il faut d'abord choisir le bois - le sapin fiamé, l'érable - et ensuite on continue les étapes : de la construction du modèle(gabarit) (le modèle de l'instrument), pour couper(réduire) le bois pour les composants divers (le corps, les bandes(orchestres) de côté, soutiennent et le cou), la gravure de deux ouïes pour le violon. Ensuite, on assemble les parties diverses avec l'aide de la colle pour bois. Le long du profil entier de la table d'harmonie, on fait le fil, l'élément non seulement esthétique, mais aussi fonctionnel parce qu'il aide à stabiliser(à se stabiliser) la structure du bois. Alors nous continuons le traitement et le cadre de poignée et le hérisson. Finalement, on peint avec des laques, pétrolier-résineux alcoolisé et distribué strictement à l'aide de la brosse. Alors on met l'âme, qui est un cylindre de sapin à l'intérieur de la table d'harmonie qui a la fonction "de distribuer" la pression produite par les cordes tendues et celui des vibrations produites par les cordes le long de la table d'harmonie. À ce point nous ajoutons le pont et les chevilles(piquets). Seulement la configuration(le cordier) finale avec des cordes révèle le son obtenu et les actions diverses nécessaires d'optimiser tout."

Vous avez décrit un travail patient, qui provoque une sculpture avec des lignes sinueuses, capables de transmettre des ondes sonores obsédantes. Mais aussi en même temps "une précision de la machine acoustique" dont l'observation stricte de paramètres et des mesures laisse peu d'espace pour la créativité individuelle... "L'art de fabrication de violon est antique, du seizième siècle pour s'étendre jusqu'à présent. Les maîtres du passé et leurs violons, comme Stradivari, Amati et Guarneri, ont fait dans notre pays une excellence de cet art. Les écoles diverses comme Cremona, Brescia, Naples, ont toujours beaucoup à dire dans le monde. Mais les exigences modernes exigent aussi des outils de recherche, capables de traiter de nouveaux sons et de nouvelles frontières. Et ici la discrétion du fabricant du violon, avec l'interprète, intervient. L'obtention d'un son personnalisé provient inévitablement d'un travail unique et non répétable."

Et si nous voulons quantifier le coût de ces "bijoux" d'art ? "Rien de plus simple : mon site Web a un tarif détaillé pour mes actions. Il est aussi objectif que possible. Le prix d'un piano acoustique diffère selon le type. La construction d'un violon atteint en moyenne environ dix mille euros. Quant aux instruments électriques, les prix varient de 2500 à 5500 euros, parce que vous utilisez des bois moins précieux comme l'érable, la cendre, des aulnes.."

Jusqu'à présent, quelle est la création qui vous a donné le plus de satisfaction ? "Eh bien, j'avais beaucoup de satisfaction de mon travail, du point de vue professionnel et humain. À l'heure actuelle nous avons environ 400 clients que je considère à 99.00 % satisfaits. L'atelier veut rester purement artisanal et dans ceci nous réussissons. Nous voulons éliminer du produit semi-fini, je parle particulièrement d'instruments électriques, puisque les violons n'ont pas ce problème. Très bientôt nous pourrons avoir" l'Expertise "des produits, produits au km 0 - nous les appelons ainsi! - qui n'aura pas le travail mécanique et électrique à l'extérieur de l'Italie. À l'heure actuelle le luthier italien utilise beaucoup de ' l'Est et l'Amérique, il est de plus en plus difficile de trouver des composants européens.

Du point de vue collaboratif les nouvelles entrées qui me rendent fier, comme Giacomo Rossetti, bassiste de Negrita, Stefano Cerisoli bassiste en ce moment de Patty Pravo, Renga, Masini, Walter Vincenti bassiste d' Alborosie, et beaucoup d'autres.

2015 Il est contacté par la fondation Antonio Carlo Monzino pour représenter l'art de la construction de violon, durant l'EXPO 2015, au prestigieux Palazzo Sforzesco à Milan, pendant la manifestation «Le Mani Sapienti».

Le mani sapienti luthier expo Handmade violins at Milano EXPO

2015 Avec son instrument "The Jark" il gagne une compétition nationale privée entre violons de haut niveaux. Les luthiers participants sont au nombre de vingt, principalement du nord de l'Italie et les violons concourants sont 130. L'orchestre «Orchestra Juvenil of Caracas» choisit "Le clown", avec les remerciements du directeur Dietrich Paredes. "Wilson" reached the 3rd place in the same competition.

Dietrich Paredes orchestra Violins contest

Liuteria Cesarini Via F.Gualterio 24/e, 06132 (Perugia, Umbria) - Italia FacebookP.Iva 03245550540credits